R.M.

Quand j’étais chez moi, tout était motif de chicane. Il m’accusait de menteuse, me traitait de folle. J’étais très malade, maux de dos, douleur aux cotes, la poitrine les bras et des nausées. Il profite les pires insultes à mon endroit. Je plongeais dans le désespoir.

Je me sentais tellement seule, incapable de continuer à vivre cet enfer, puis j’ai décidé de quitter. La belle maison que j’aimais, tout le matériel va rester, ne me vaut pas la souffrance vécue pour les choses matérielles.

J’ai fait confiance a quelqu’un qui l’a pas mérité. Dans la vie, il y a des bonnes personnes et des mauvaises…

J’ai appeler La Bouée et quand j’ai parler a la bonne personne…je ne me sentais plus seule. Je remercie les belles filles qui travaillent ici pour leur patience, pour m’aider a trouver des qualités que je ne me connaissait pas. Ici, je trouve la paix, le soutienne moral. Merci pour votre aide, votre gentillesse, votre respect et votre grand sens de l’humour. Merci pour avoir acceptée mon petit bichon!

Je remercie ce beau pays si grand et si important. Par ce que dans mon pays il n’existe pas cette aide.

Merci encore!

R.M.